ROPO

La mobiquité, terme inventé par Xavier Dalloz, fusionne mobilité et ubiquité. Ce néologisme signifie que les consommateurs peuvent acheter sans contrainte de temps, de localisation ou de support. Une vraie aubaine pour les distributeurs ? Oui, sans aucun doute. Les technologies numériques et les nouveaux usages qui en découlent, ouvrent en effet de nombreuses opportunités pour tous les acteurs de la distribution. Avant de se lancer, il est néanmoins essentiel de bien comprendre le ROPO – Recherche en ligne, Achat hors ligne.

La notion de ROPO a été traitée dans notre dernière infographie « Distributeurs : sur le voie du commerce connectée » . On peut également parler de web to store pour désigner ce comportement inhérent au commerce en ligne, où le consommateur va d’abord effectuer des recherches sur internet avant d’aller acheter un produit directement en magasin. Ce nouvel usage ouvre de nombreux opportunités pour les distributeurs.

opportunités offertes par le ROPO
distribution

Les 5 opportunités pour les distributeurs

1. Rendre le Clic & Collect mobile et locale

Le Clic & Collect n’est pas nouveau sur les sites de commerce en ligne. Plusieurs grands acteurs comme Amazon, la Fnac ou Darty l’ont mis en place. Les avantages sont nombreux, parmi lesquels l’augmentation de la valeur du panier final. Dans la plupart des cas, quand une personne vient chercher son article en magasin, elle en profite pour faire de nouveaux achats.

Comment en saisir tous les bénéfices ? Une des premières pistes est d’optimiser ce dispositif sur l’ensemble des points de vente, en ligne (smartphone, tablette, TV connecté) mais aussi physiques. Cela peut être une façon très simple de faire progresser le commerce local (ex : Auchan). Selon un récente étude de l’INSEE, 43% des consommateurs ont déjà utilisé ce type de service et 85% pourraient l’utiliser à l’avenir. Dans le même temps, seulement 23% des commerces de proximité l’ont mis en place.

2. Passer dans l’ère du digital-In-Store

Grâce au numérique, il est de plus en plus facile d’insérer des dispositifs digitaux en magasin pour enrichir l’expérience client et ainsi augmenter les ventes en ligne.

Plusieurs pistes d’action sont offertes aux distributeurs :

  • La signalétique digitale personnalisée qui remplacerait les panneaux et étiquettes traditionnels. Un moyen innovant de moderniser l’image de marque et de dynamiser les ventes (ex : le McDonald’s des Champs-Elysées).
  • La technologie LED / LIFI (light fidelity). Il s’agit d’une technologie de communication sans fil basée sur l’utilisation de la lumière visible. Elle peut transmettre des données tout en permettant de géolocaliser très précisément  le consommateur pendant qu’il se promène dans un point de vente pour lui envoyer des promotions personnalisées. (ex : Carrefour)

4. Utiliser la richesse de vos données produit avec le PIM

Qui dit numérique dit création de données. Les “data” et, plus largement, les Big data renferment une infinité d’opportunités pour les distributeurs.  Au-delà des données sur le comportement d’achat des consommateurs, la maîtrise des données des produits est déterminante pour accélérer les conversions d’achat. Plus un site internet proposera des renseignements de qualité sur ses produits avec des contenus riches (photos, vidéos,…), plus la conversion sera efficace. Autre élément important : le référencement des produits sur les moteurs de recherche ne s’en portera que mieux.

Des solutions existent, notamment le système PIM (Product Information Management), acronyme bien connu par les acteurs du e-business, qui remporte un grand succès.

5. Utiliser les réseaux sociaux pour convertir les ROPOistes 

Les consom’acteurs ont le pouvoir sur les réseaux sociaux. Ils peuvent donner leurs avis sur un produit, se plaindre ou encore publier la photo de leur dernier achat coup de coeur. Les grandes enseignes ont depuis longtemps compris que les réseaux sociaux étaient des leviers efficaces pour améliorer leur réputation en ligne et, surtout, garder le contact avec leurs clients entre deux visites au magasin. (ex: le compte twitter Auchan Drive).  

Par ailleurs, utiliser les réseaux sociaux c’est favoriser l’engagement des clients. Selon iadwise, avec une bonne gestion sur Twitter, celui-ci  serait multiplié par 2,5.

Pour mieux répondre aux attentes des consommateurs et les fidéliser, il est important pour les acteurs de la distributions de relier les réseaux sociaux à leur solution CRM (ex: Microsoft Dynamics CRM).

Pour en savoir plus sur les solutions Prodware destinées aux acteurs de la distribution, voici un lien.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez renseigner votre prénom
Veuillez renseigner votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.