microsoft-dynamics 365

A quoi reconnaît-on un changement d’époque, un passage vers une nouvelle ère ? L’histoire montre que cela peut résulter de deux choses : la redistribution des cartes du pouvoir, souvent en lien avec une guerre, et l’émergence d’une technologie de rupture, l’électricité par exemple. Il est clair qu’avec Microsoft Dynamics 365 nous sommes dans le deuxième cas !

Présenté le 11 octobre dernier dans le cadre d’un sommet Microsoft, Dynamics 365 résulte notamment de la fusion entre Dynamics CRM et Dynamics ERP. Pour Satya Nadella, Directeur général du géant de Redmond, Dynamics 365 est la suite d’applications cloud intelligentes de nouvelle génération qui va permettre de réinventer l’entreprise.

Dynamics 365 peut-il être considéré pour autant comme une technologie de rupture ? Tour d’horizon des principales fonctionnalités du nouveau fer de lance Microsoft !

ERP et CRM, la combinaison gagnante ?

Les offres SaaS sont monnaie courante aujourd’hui. Pour se départager, les éditeurs ont pris le parti de mutualiser les applications. Une façon de rassurer les acteurs économiques avec une solution capable de traiter l’ensemble des besoins métiers. L’American Psycological Association a notamment publié une étude montrant que 40% du temps productif des cadres américains est perdu dans des tâches à faible valeur ajoutée. L’association évalue le coût pour l’économie américaine à 450 milliards de dollars par an. C’est cette épée de Damoclès que Microsoft souhaite lever en proposant une seule et même plateforme qui permet de gérer et d’analyser l’ensemble des activités d’une entreprise : achats, sales, administratif et finances, marketing…

Avec Microsoft Dynamics 365, c’est un réel changement de paradigme qui arrive ! Cette solution libère les silos entre l’ERP et le CRM, permet d’éviter la déperdition d’informations dans le Système d’Information des entreprises et réduit les temps d’implémentation. En ce sens, c’est sans doute une combinaison gagnante mais l’avenir le confirmera.

Quelques fonctions clés de Dynamics 365 :

  • Gestion financière : le module de gestion financière permet d’administrer la comptabilité, les paiements, les revenus, etc.
  • Stocks : il s’agit de la gestion des inventaires, des valorisations de stocks, de la gestion des références de produits et d’articles, etc.
  • Ventes : le module vente gère les devis, factures, etc.
  • Achats : achats de marchandises, gestion des fournisseurs et des contrats
  • Gestion de projet : gestion de tâches, de ressources, de la roadmap, des délais, etc.
  • CRM : le module gestion de la relation client couvre la gestion de comptes et de contacts, ainsi que la gestion de fonctions marketing, comme la surveillance des réseaux sociaux ou la gestion de campagnes d’email marketing
  • Workflows : les workflows sont une tendance lourde des logiciels de productivité. Ils permettent de mettre en place des règles d’automatisation pour travailler plus efficacement en équipe
  • Gestion documentaire : Dynamics 365 peut lire les documents que vous envoyez ou que vous rangez pour vous aider à les traiter (fonction OCR)

Et si Salesforce était le principal concurrent de Dynamics 365 ?

Précurseur du SaaS, Salesforce est devenu une plateforme d’agrégation de données avec, en complément plus d’une vingtaine de solutions dans les domaines de la vente, du support client, du marketing, de la collaboration, de la BI et du développement. De ce point de vue, une offre plutôt similaire à Dynamics 365.

Par ailleurs, Salesforce compte plus de 3.000 applications directement connectées à sa plateforme. Est-ce que cet avantage sera décisif pour autant ?
Quelques raisons d’en douter :

  • Un éditeur puissant. La croissance d’Office 365 est représentative. Avec plus d’un million d’inscriptions par mois, Microsoft a rapidement repris les commandes de la compétition sur les suites bureautiques. Il ne fait aucun doute que ce savoir-faire sera utilisé dans le cadre du développement de Dynamics 365.
  • Microsoft Dynamics 365 traduit intuitivement les données des entreprises en actions intelligentes. Les solutions Microsoft compilent, structurent et analysent l’ensemble des données produites par l’entreprise. En découle une prise de décision plus efficace et fiable. A l’échelle des employés, avoir un outil en adéquation avec leur métier garantit une plus grande efficacité, une réduction des tâches répétitives et chronophages.
  • Avec Microsoft, l’intégration de nouvelles solutions d’entreprise devient naturelle. A la base du Système d’Information, les solutions Microsoft créent un écosystème dans lequel l’entreprise et ses employés évoluent naturellement. Enfin, en intégrant automatiquement l’ensemble de ses solutions, Microsoft fait reculer la résistance au changement.

Et si Dynamics 365 était la meilleure façon de répondre aux grands enjeux pour les éditeurs d’ERP et les entreprises en 2017 ? A suivre…

Vous souhaitez en savoir plus sur Microsoft Dynamics 365 ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez renseigner votre prénom
Veuillez renseigner votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.