stratégie de contenu

Et si Cassandre avait été crue, quel aurait été le dénouement de la Guerre de Troie ?  Ce classique de la mythologie grecque trouve une résonance particulière auprès des professionnels du marketing. L’un des défis majeurs des marques est en effet de produire des contenus capables de convaincre les internautes, de leur permettre de s’identifier, d’illustrer leur quotidien. La création de ce capital confiance solidifie durablement la relation entre une marque et les internautes. Chers confrères du marketing, cette question vous obsède certainement : faut-il écouter toutes les voix des internautes, même les plus éloignées de votre réalité, de votre positionnement ? La réponse est oui. Il faut définitivement écouter les Cassandre.

De la genèse d’un mythe aux commentaires laissés sur la page Facebook de votre entreprise

 Le mythe de Cassandre symbolise la relation complexe entre lucidité et ignorance, entre conviction et illusion. Fille de Priam, roi de Troie, elle ne céda pas aux avances d’Apollon qui l’affligea d’une malédiction : Cassandre était capable de prédire l’avenir mais personne ne la croyait.  Preuve de l’ancrage du mythe dans la conscience collective, l’expression « jouer les Cassandre » est entrée dans le langage courant.

Vous le savez mieux que quiconque, créer la confiance est un des principaux défis des marques. L’expansion continue de l’espace d’information est un fait entendu. La parole des internautes devient ubiquitaire, le temps et l’espace n’ont plus aucun impact. Les avis influencent autant qu’ils affluent, créant un Far Westnumérique où chacun peut s’exprimer.

Suite à la publication d’un nouvel article sur votre page Facebook ou votre blog, vous avez sans doute subi des réactions incohérentes, inédites, voire totalement hors-sujet. Il s’agit d’une suite de petites touches qui peuvent, dans certains, cas dresser le portrait de votre entreprise mais pas nécessairement celui dont vous aviez rêvé.

Détrompez-vous cependant ! Pour faire émerger de la fourmilière du net leur vérité, certains internautes éclairés croisent plusieurs sources et demandent l’avis des membres de leur communauté. Certains commentaires peuvent être fondés. Pour sortir de la Guerre de Troie sans encombre, les marques doivent être à l’écoute mais prudentes. Le cheval de Troie n’est peut-être pas qu’un mythe. Ne pas l’avoir vu à temps peut briser la relation de confiance.

stratégie de contenu

Les raisons de faire confiance à Cassandre

Un contenu engageant alliant persuasion et conviction

Le mythe de Cassandre fait se heurter la persuasion, subjective et la conviction, objective. Malgré sa beauté et ses efforts pour se faire entendre, elle ne parvint jamais à convaincre ses proches des malheurs qui les attendaient. Sa grande beauté lui a permis de séduire Apollon mais ce fut la conséquence de sa malédiction. Pour les marques, il s’agit d’insérer dans leurs contenus des accroches, un habillage ou des visuels capables d’attirer l’attention, pour mettre en exergue un sujet de fond. En conciliant fond et forme, le contenu aura du sens, les internautes auront confiance et pourront adhérer à la marque.

Toute information est bonne à prendre, même si elle vient d’une personne en transe

Plusieurs phases de transe ont complètement décrédibilisé Cassandre auprès de ses proches. Dans les Troyennes d’Euripide, tremblante, elle annonce, sans succès, à Clytemnestre le parricide qu’il va subir. Que retenir de cet événement ? Que le commentaire décalé d’une personne sur le fil Twitter de votre entreprise ne doit pas être pris en compte ? Sans doute. Il est cependant important de rappeler qu’un contenu engageant est souvent en rupture avec les usages. Pourquoi ne pas capitaliser sur ce commentaire pour solliciter une réunion créative avec vos collègues et identifier de nouvelles pistes de contenus ?

De l’intérêt d’identifier le Cheval de Troie pouvant mettre à mal la réputation de votre entreprise

Cassandre avait prévenu sa famille que le cheval imaginé par Ulysse allait les conduire à leur perte. Vous connaissez la suite… Que peut-on en conclure? Il est nécessaire de surveiller des informations fausses qui peuvent circuler sur la Toile à propos de votre entreprise. Très bien, est-ce cependant suffisant ? Pas vraiment. Identifier des contenus de ce type nécessite une vraie analyse, une bonne connaissance de l’écosystème digital, des sources légitimes et des outils de veille performants. Certes, mais quel est le rapport avec votre stratégie de contenu ? Recourir à des sources, des avis ou des contenus tiers peut être un bon vecteur de créativité. Stratégiquement, il est néanmoins nécessaire de prendre le temps de les analyser pour comprendre leur sens et leurs implications. En parvenant à développer ce savoir-faire, vous  laisserez à la porte tous les Chevaux de Troie potentiels.

Quand on sait que plusieurs milliards de photos, vidéos ou autres commentaires sont publiés chaque seconde sur la Toile, il est difficile de se dire qu’il faut écouter les Cassandre. Pourtant, cela peut vous éviter une multitude de désagréments : contenus attractifs négligeant le fond, manque de créativité, voire bad buzz. Ecouter Cassandre c’est se donner les moyens de créer une relation de confiance. 

Pour retrouver la tribune sur Linkedin : ici

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez renseigner votre prénom
Veuillez renseigner votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.