Après l’Apple store et le Google store, voici l’ERP store !

SHARE
,

Qui n’a pas jamais téléchargé d’applications sur son Smartphone ou sa tablette ? Soyons francs, personne. Nous évoluons depuis longtemps dans un monde “applicatif” qui nous permet, en fonction des besoins, de recevoir le support d’une application simple et utile, même si ce n’est pas toujours le cas ! Autrement dit, les applications nous facilitent de plus en plus la vie… Il suffit de repenser à l’Apple store ou au Google store des années 2000 pour se rendre compte du chemin parcouru.

Et si “ERP” était l’intitulé d’une nouvelle catégorie d’applications mobiles ? Microsoft, par le biais de sa market place, donne la possibilité aux développeurs externes de créer des briques applicatives. Appelées “Add-on”, elles permettent notamment aux entreprises d’enrichir leur ERP à moindre coût. Évidemment, ces add-ons étant aussi compatibles avec les progiciels existants, des synergies sont possibles. La bonne nouvelle ? Prodware vient de sortir sa première application – Item Life Cycle – pour enrichir “Dynamics 365 finance and operations”. Explications.

L’ERP change… il change vraiment !

Ne soyons pas naïfs, il sera compliqué d’intégrer toute la suite Microsoft Dynamics 365 sur son Smartphone. Les problématiques d’hébergement, de connexion à l’infrastructure SI de l’entreprise ou de sécurité des données sont encore trop présentes aujourd’hui.

La lueur d’espoir vient du cloud. Quand on regarde de plus près la stratégie que Microsoft est en train de mettre en place autour de son service Cloud Azure, c’est plutôt rassurant.  Le cloud devient la plateforme centralisatrice de l’ensemble des services Microsoft. Le dernier en date est Azure IoT Edge, “une plateforme permettant d’ajouter aux objets connectés une interface dans le Cloud et d’y associer un service d’intelligence artificielle”. Une stratégie qui, à en croire les derniers résultats trimestriels de la firme de Redmond, semble porter ses fruits “économiques”.

Mais jetons un coup d’œil à Appsource, un service en pleine transformation qui dessine les contours de l’ERP du futur.

Appsource, un ERP Store en devenir ?

Quand on se connecte sur l’Appsource, la ressemblance avec les plateformes d’applications est assez frappante. On retrouve tout ce qui caractérise ce type de services : typologie et fiches descriptives des applications, espace de notation, etc…

Pour Microsoft, les bénéfices sont les suivants :

  • Obtenir une application adaptée aux besoins de n’importe quelle entreprise ;
  • Se connecter facilement aux progiciels de l’entreprise (Microsoft Dynamics 365, module Power BI, etc…) ;
  • Bénéficier d’un accompagnement personnel, développeur comme client.

Une fois ces principes intégrés, il est assez évident de voir dans ce système applicatif, plus agile, plus économique et intuitif, l’avenir de l’ERP. Les entreprises peuvent aujourd’hui se donner les moyens de leurs ambitions organisationnelles. Devenir plus agile, appliquer le lean management, s’essayer aux méthodes collaboratives, tout cela est maintenant à portée de clics.  Pour le comprendre, voici un focus sur la toute première application Prodware.

Prodware innove et lance Item Life Cycle 

Le cyle de vie produit est une fonction essentielle pour toutes les sociétés qui manipulent des référentiels produits importants. Dans ce cas, il est crucial de pouvoir organiser et suivre la collecte de ces informations.

L’objectif des concepteurs de ce module, directement utilisable sur “Dynamics 365 finance and operations”, est d’organiser et simplifier cette collecte en ajoutant des verrous paramétrables mais aussi un historique de suivi.

Le temps d’installation d’un tel module ? Il se connecte en quelques clics à “Dynamics 365 finance and operations” !

Techniquement, cette organisation passe par :

  • La définition d’un cycle de vie produit toutes entités confondues, mais aussi un cycle de vie produit lancé par entité juridique.
  • La différenciation d’un cycle de vie par familles de produits (en fonction de la complexité).
  • La définition des différents statuts de cycles de vie par famille de produits.
  • La définition pour chacun des statuts d’un système de validation par personne ou par groupe avec pour objectif de collecter des informations lors de cette validation.
  • La restitution de l’historique de modifications du référentiel produit sous forme de statistiques ou de suivi.

En arrière-plan, on peut imaginer l’intérêt de ce système pour accélérer les processus décisionnels, l’innovation et la créativité des collaborateurs. L’ERP a encore de beaux jours devant lui, dans nos ordinateurs et bientôt dans nos téléphones… c’est une question de temps.

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

PASSWORD RESET

LOG IN