La performance applicative, le socle de la transformation numérique

SHARE
,

Performance applicative

Les entreprises ne sont-elles pas en train de tomber dans la schizophrénie ? Éclatées par l’impératif de transformation, elles sont dans l’obligation d’innover en permanence en proposant de nouveaux services et, en même temps, de consolider leur infrastructure SI, de renforcer leur politique de protection des données personnelles, tout en se protégeant des cyberattaques.

Alors, comment faire pour garantir l’innovation dans la durée ? Comment engager la transformation dans un temps toujours plus contraint ? Et si l’une des réponses venait de la bonne maîtrise de la performance applicative? Éléments de réponse.

 

La schizophrénie de la transformation numérique : un diagnostic à confirmer

Une récente étude publiée par OpinionWay pour KPMG révèle que les dirigeants des ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire) ont pris pleinement conscience de la nécessité de se transformer. Pour une majorité d’entre eux (54%), la transformation numérique est le deuxième levier de croissance, derrière l’innovation produit-service (60%), et devant l’innovation managériale ou encore le capital humain. Une nécessité qui sert l’objectif clé de la satisfaction client. Pour ne pas corréler transformation et surchauffe, l’étude nous informe que les dirigeants ont trouvé la parade : un engagement porté sur l’efficacité opérationnelle (pour 53% d’entre eux).

Alors, par où commencer ? Par quel bout prendre la transformation numérique ? Et c’est ici que le bât blesse. Toujours selon l’étude OpinionWay, cela reste encore flou pour de nombreuses entreprises. Ne pas savoir mesurer l’impact de cette mutation technologique, culturelle et économique est un frein important pour 59% des dirigeants des ETI interrogés.

Avant de se lancer dans la bataille de la transformation numérique, nous sommes convaincus qu’il est souhaitable de veiller, au moins dans un premier temps, à l’optimisation des fondamentaux IT pour construire les fondations du futur.

 

Gardons les pieds sur Terre avec la maîtrise de la performance applicative

Nous l’avons rappelé en préambule, l’unique finalité de la transformation numérique est de mieux servir les clients. Les métiers et l’IT ne souhaitent qu’une chose : fournir une expérience client et utilisateur optimale.

 

Opti’Base

Les solutions Prodware Opti’Base ont été conçues pour mesurer et optimiser la performance des solutions métiers (ERP, CRM, etc…) qui supportent l’ensemble des processus de l’entreprise, garants, in fine, de la satisfaction des clients et des utilisateurs.

Principaux bénéfices pour vos applications métiers :

  • Optimiser la performance (Microsoft Dynamics, Sage, etc.) : après une première phase d’audit, les équipes Prodware définissent la feuille de route des actions d’optimisation SQL et applicatives à réaliser. L’objectif est d’améliorer la disponibilité, la réactivité et la vitesse des traitements batchs ;
  • Mesurer la performance : elle procure aux organisations métiers et IT une mesure objective de la performance applicative. Cette dernière étant établie de façon continue dans le temps, elle met en évidence l’impact d’une nouvelle version, d’une volumétrie croissante, d’un nouveau système connecté, d’un nouveau métier ou site, etc…

En intégrant ces outils et ces démarches dans le quotidien de l’entreprise, la performance applicative est mesurée et optimisée en continu, ce qui permet de sécuriser la mise en œuvre de la stratégie opérationnelle. Supervision, disponibilité et performance sont les maîtres mots des équipes Prodware.

 

La performance applicative Prodware en partenariat avec Itexis

Comment aller plus loin ? Nous avons récemment initié un partenariat avec la société Itexis, spécialiste de la mesure de l’expérience utilisateur autour de deux outils agissant à deux niveaux différents de la chaîne de valeur IT :

  • AppsMon : mesure la disponibilité et la réactivité des applications métiers et réalise des tests fonctionnels ;
  • AppsLoad : réalise des tests de montée en charge.

En combinant ces deux solutions, vous pourrez :

  • Mesurer et comparer la performance applicative depuis différents sites, et sur différents scenarii métiers ;
  • Automatiser les processus de test et augmenter la fiabilité ;
  • Lire l’impact IT d’un accroissement du nombre et de l’activité des utilisateurs ;
  • Obtenir ces résultats sur des architectures On Premise et Cloud ;
  • Bénéficier d’une compatibilité technologique étendue : Windows, Linux, RDP, Citrix, Client lourd, Web.

 

Nous sommes heureux de compter parmi nos clients satisfaits :

 

Et si vous reveniez aux fondamentaux en vous concentrant sur la performance applicative avant de tirer des plans sur la comète ?

Parlons-en

 

La transformation digitale est-elle un extrémisme ?

Robotisation des systèmes ERP, une priorité stratégique ?

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

PASSWORD RESET

LOG IN