Prodware - éditeur, intégrateur, hébergeur de solutions sectorielles et métiers

5 éléments clés à ne JAMAIS perdre de vue dans la conduite du changement

SHARE
,

Accompagner le changement est crucial face à une complexité croissante

Etre accompagné lors de la mise en œuvre d’un projet TIC est crucial pour son succès. Tous les projets touchant de près ou de loin le Système d’information de l’entreprise ont toujours une répercussion sur l’organisation de celle-ci. Ils touchent souvent aux contenus, comme aux conditions de réalisation des tâches à accomplir. De même, il n’est pas rare que ces mêmes projets d’évolutions aient des conséquences directes sur les relations entretenues par l’entreprise avec son écosystème (clients, fournisseurs,…).

L’ensemble des salariés est généralement concerné. Les utilisateurs directs sont nombreux, mais la population des non utilisateurs est aussi soumise à des modifications de leurs tâches ou à une réorganisation de leur activité.

Dirigeants et cadres peuvent être tout naturellement amenés à revoir leur rôle et leurs pratiques, que ce soit dans leur activité spécifique ou dans leur relation avec leurs collaborateurs.

Parmi toutes les évolutions que peuvent connaître les entreprises, rares sont celles qui peuvent occasionner tant d’adaptations et de transformations. C’est le cas lors de la mise en place d’un ERP. Bien au-delà d’un simple changement du travail de saisie des opérateurs qui l’alimentent en données, il va conduire à revoir les relations entre les différents services et directions métiers, les modalités de pilotage de l’entreprise et, le cas échéant, la stratégie qui la guide.

Accompagner le changement, c’est accepter de partager l’information

Jusqu’à récemment on cisèlerait que la mise en œuvre de certaines technologies, notamment celles centralisant l’information, laissent peu de place à une méthodologie participative dans la phase de conduite de projet. En raison de leur rigidité induite ou de leur complexité, ces mêmes technologies, aux effets structurants sur l’organisation, peuvent « tuer » tout dialogue.

Le cas du déploiement d’une solution de type ERP est souvent pris pour exemple, même si le faible périmètre fonctionnel souvent déployé (2 modules maximum en moyenne – Sources IDC 2015) a des conséquences sur l’organisation plus proches du fantasme que de la réalité.

La mise en œuvre de toute nouvelle technologie doit faire l’objet d’une attention toute particulière, où la dimension participative est un élément de garantie supplémentaire de réussite.

Accompagner le changement, c’est prendre en compte le facteur humain

Ainsi, lorsque l’on met bout à bout l’ensemble des éléments qui ont des conséquences sur les conditions de travail d’un projet TIC dans l’entreprise, prendre en compte le facteur humain s’impose comme une évidence dans tout projet de changement.

Le Système d’Information des entreprises est de plus en plus complexe, à la fois dans sa gestion et son évolution.  Parallèlement, les enjeux, tant sociaux qu’économiques qui lui sont associés, se multiplient.

Le Système d’Information et l’ensemble des technologies déployées dans l’entreprise deviennent un outil d’aide au travail de tous les collaborateurs.

Accompagner le changement, c’est imposer une conduite différente et adaptée à la nature même des technologies mises en œuvre

Participatif ou non, l’effort associé à la méthodologie sera toujours important, en particulier pour la direction, dont l’engagement sera décisif au succès de tout projet informatique.

Mal anticipé ou mal perçu, le changement est un risque majeur. La dépense importante occasionnée peut apparaître d’autant plus dissuasive qu’elle intervient souvent aux deux tiers du projet. Autrement dit, le moment où les coûts réels ont généralement dépassé les prévisions.

Revoir son modèle d’organisation favorise la transformation numérique de son entreprise

Avec près de 45 % des entreprises faisant état du syndrome de la « rigidité organisationnelle » comme principal facteur de frein à l’innovation et la transformation numérique, il apparaît évident que l’adoption de la bonne structure organisationnelle est une condition non négociable de la transformation  numérique.

A ce titre, lors de la mise en œuvre de la démarche de transformation de toute entreprise, il devient indispensable de constituer l’équipe dédiée à la transformation. Cette dernière doit nécessairement intégrer un haut dirigeant (le PDG ou le directeur des opérations).

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

PASSWORD RESET

LOG IN