Prodware - éditeur, intégrateur, hébergeur de solutions sectorielles et métiers

Les clés de la transformation digitale par Prodware

Retail : 7 tendances émergentes qui transforment ce secteur

SHARE
,

tendances émergentes - retailLes consommateurs n’ont jamais été aussi informés et autonomes. Ils disposent d’une quantité d’informations sans précédent, peuvent naviguer sur plusieurs sites, avoir l’avis de plusieurs milliers d’internautes, cela sans contrainte de temps ou de lieux. Les professionnels du retail doivent donc répondre à de nouvelles exigences. Bonne nouvelle, ils y arrivent plutôt bien, en prenant de plain-pied le virage numérique. Découvrez les 7 tendances qui vous bouleverser ce secteur en pleine mutation. 

1. L’expérience numérique en magasin dans le retail

Après son impact décisif sur le commerce en ligne, la technologie numérique refaçonne aussi, désormais, l’expérience de la vente au détail en magasin. Les innovations qui fleurissent dans ce secteur permettent aux clients d’obtenir les informations nécessaires pour prendre plus rapidement des décisions, et aux employés de mieux les guider dans leur parcours d’achat.

  • Les bornes en libre-service améliorent l’expérience client et entraînent une hausse de 20 % des ventes des détaillants
  • Les offres déclenchées par des balises font grimper la probabilité d’achat de 73 %
  • 85 % des clients ont déjà utilisé des caisses automatiques, dont ils apprécient le côté pratique et la simplicité

capture-decran-2016-10-26-a-10-29-23
2. Un Big Data plus accessible

Grâce à de nouveaux outils comme l’apprentissage automatique et l’analyse prédictive, le Big Data se prête enfin à une exploitation à grande échelle.

  • Les spécialistes américains en marketing dépenseront 11,5 milliards de dollars sur les données en 2015
  • Pour les détaillants, ce sont le merchandising, les opérations en magasin et la chaîne logistique qui bénéficieront en premier lieu du Big Data
  • Chaque jour, plus de 1 million de personnes sont victimes de la cybercriminalité
  • 81 % des clients ne croient pas en la capacité des détaillants à assurer la confidentialité ou la sécurité de leurs données

opportunités big data dans la vente au détail

3. Les détaillants aux commandes de la chaîne de valeur

Lorsqu’un client effectue un achat, il achète une expérience. Comme ses attentes sont de plus en plus prégnantes, les détaillants ont entrepris de reprendre les commandes de la chaîne de valeur pour veiller à lui proposer la meilleure expérience possible.

  • La moitié des clients souhaitent pouvoir acheter en ligne et retirer leur produit en magasin
  • 87 % des consommateurs mondiaux tiennent compte de la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) avant d’acheter
  • Les revenus de l’économie du partage vont passer à 335 milliards de dollars d’ici à 2025

capture-decran-2016-10-26-a-19-31-39

4. Vente au détail : une expérience redéfinie

L’essor du commerce électronique a entraîné celui du « showrooming », une tendance dont beaucoup pensaient qu’elle détruirait les commerces de détail physiques. Mais les commerçants ont fini par s’adapter à ce rite de consommation moderne.

  • 46 % des Américains admettent pratiquer le « showrooming »
  • Les détaillants proposent de nouveaux avantages en magasin (restauration, café, alcool, produits exclusifs et conseils d’expert) pour encourager la clientèle à venir au magasin
  • Beaucoup de grandes enseignes ont entamé une cure d’amaigrissement qui profite aux commerces locaux plus petits

retail

5. L’heure de l’omnicanal

Alors que la frontière entre les mondes numériques et physiques est de plus en plus floue, il importe que les détaillants créent une expérience offrant davantage de continuité sur l’ensemble des points de contact de la clientèle.

  • 71 % des clients estiment que la possibilité de connaître la disponibilité des produits en magasin est importante ou très importante
  • Les appareils mobiles représentent 54 % de la fréquentation des sites Web des détaillants et 30 % de leur chiffre d’affaires en ligne

6. Les réseaux sociaux, nouveau monde du commerce électronique

Les marques ont investi des sites comme Facebook, Twitter, Pinterest et Instagram dans le but de vendre leurs produits, de se connecter à leurs clients et même de disposer d’un outil de recherche propre à motiver les décisions en matière de merchandising. Cependant, depuis peu, les plateformes de réseaux sociaux s’ouvrent beaucoup plus aux approches commerciales, rationalisant le processus, de la découverte à l’achat.

  • À l’origine de 85 % des commandes issues des réseaux sociaux, Facebook reste le premier générateur de revenus parmi les sites sociaux
  • De nouveaux outils comme la plateforme « Like2Buy » créent une expérience d’achat transparente sur les réseaux sociaux

retail

7. La vente au détail sans frontières

Si les détaillants ont dû souvent lutter pour réussir à l’étranger, ils trouvent désormais dans les nouvelles technologies un tremplin pour leur développement à l’international.

  • Les ventes du commerce de détail ont pesé 22,492 billions de dollars en 2014 et devraient atteindre les 28,300 billions en 2018
  • L’amélioration des technologies de productivité et de collaboration aident les détaillants à l’étranger
  • Le commerce électronique ne représente que 5,9 % de la vente au détail dans le monde, mais il progresse
  • Le géant de la distribution en ligne Alibaba bouleverse actuellement le paysage du commerce électronique mondial

Pour aller plus loin sur le thème de la distribution :

Le e-commerce en 2016 où en sommes-nous ?

Distributeurs, sur la voie du commerce connecté

Constats et enjeux du marché de la distribution

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

PASSWORD RESET

LOG IN