Prodware - éditeur, intégrateur, hébergeur de solutions sectorielles et métiers

Commerce connecté : entre illusion et réalité

172 0

commerce connecté

Les médias spécialisés dans le retail ne parlent que de cela : le commerce connecté ! Mais qu’en est-il en réalité ? Le commerce connecté en est encore à un stade embryonnaire. Comme nous l’expliquions dans « Sur la voie du commerce connecté« , les acteurs du secteur doivent prendre en compte trois facteurs majeurs : les consommateurs se renseignent d’abord en ligne avant de faire un achat, le marché est encore inexploité et le panier d’achat on-line est naturellement plus important que celui off-line. Où en est le commerce connecté aujourd’hui ? Qui en sont les principaux acteurs ? Quelles sont les perspectives d’avenir ? Pour répondre à ces questions, voici une revue des dernières initiatives.

 

Quelques rappels sur le commerce connecté

Définition

Commençons par celle proposée par Marie Van Haecke, consultante digitale pour les magasins connectés : « Je parlerais de commerce connecté dès lors que la marque a mis en place une véritable stratégie digitale 360 : store-to-web, web-to-store et est présente dans toutes les étapes du parcours client avant, pendant et après l’achat. » Une définition claire qui a le mérite de mettre en valeur la passerelle entre commerce physique et digital.

Le nerf de la guerre : le parcours client. Les acteurs du retail ont pour obligation de penser leurs zones froides, tièdes et chaudes en deux dimensions : on et off-line. Le dernier rapport de la Loyalty Company met en avant deux notions clés :

Chiffres clés

« L’achat via mobile progresse et atteint 6 millions de M-acheteurs pour un CA de 4 milliards d’euros. Les shoppers veulent être informés via les réseaux sociaux, les blogs, les forums et les sites comparatifs. Ils sont 88% à finalement acheter sur le web et 73% à acheter en magasin. Il y a donc un fort potentiel pour le commerce connecté. »

Omnicanal, super-héros du commerce connecté

Pour les acteurs du secteur, la porte de sortie s’appelle la stratégie omnicanale. C’est-à-dire articuler différents canaux on et off-line autour d’une stratégie de vente commune et de parcours utilisateurs complémentaires.

Pour assurer cette synergie entre les différents canaux de vente, des solutions dédiées existent. Ces solutions, telles que la suite e-business Prodware, permettent, entre autres, d’uniformiser et de piloter depuis une seule interface vos stocks, les flux d’activités et votre stratégie de communication.

Le commerce connecté signe-t-il la fin du e-commerce ? Voici quelques éléments de réponse avec les dernières initiatives qui ont fait l’actualité dernièrement.

 

Deux initiatives, deux visions du « commerce connecté »

Unibail-Rodamco implante dans ses centre commerciaux, Dress in the City, le vide-dressing omnicanal. Dress in the City est un site de vide-dressing qui rencontre un succès croissant sur le web. Il vient tout récemment de s’associer avec un des leaders de l’immobilier commercial, Unibail-Rodamco. De quoi s’agit-il ? D’un concept où plusieurs espaces éphémères vont être implantés dans différents centres commerciaux (4 Temps, Vélizy 2, Parly 2, Rosny 2, So Ouest, Aéroville). Les clients pourront alors combiner les avantages de la vente physique et ceux de la vente en ligne. En somme, une véritable synergie entre parcours client on et off-line.

Bingobox, le magasin de proximité chinois 100% automatisé (en réponse à Amazon Go).  Imaginez un magasin ouvert 24h sur 24, 7 jours sur 7, sans personne à la caisse, sous surveillance, dans lequel vous réglez avec votre smartphone. Ce concept, 100% automatisé, fonctionne uniquement avec les systèmes de portefeuilles en ligne ou « wallet » WeChat, le réseau social chinois. Plus concrètement, il suffit de scanner un QR code pour entrer dans le magasin, faire ses courses, poser ses achats sur une caisse RFID qui ajoute automatiquement les produits dans le panier numérique et, enfin, de payer avec son wallet.

Quelles sont les perspectives d’avenir ?

Les start-up et les grandes enseignes s’associent pour créer de nouveaux concepts. Il existe de nombreux exemples similaires à Dress in the City et Bingobox. Prenons par exemple Miliboo qui a récemment ouvert une boutique connectée de 600m2.

Une phase de test & learn qui pourrait encore durer. Pour le démontrer, il suffit de constater l’industrialisation des pop-up stores, distributeurs d’articles de sports, de cosmétiques, de vêtements. Tous mettent au point ces espaces connectés dédiés et éphémères pour affiner leur stratégie omnicanale.

Les solutions d’entreprise ont par conséquent tout intérêt à rester agiles et à assurer la jonction entre commerce on et off-line. La capacité des solutions d’entreprise à collecter des données utiles tout au long du parcours client pour assurer un ciblage précis et non intrusif reste déterminante pour tous les acteurs du secteur.

 

En savoir plus sur le commerce connecté

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.