Prodware - éditeur, intégrateur, hébergeur de solutions sectorielles et métiers

Les clés de la transformation digitale par Prodware

Etude CXP 2017 : le ROI de l’ERP en hausse

SHARE
,

Le « baromètre de satisfaction des utilisateurs de logiciels de gestion »  du CXP, en partenariat avec erp-infos.com, sonne depuis ces 4 dernières années, l’heure de la rentrée des classes pour tous les acteurs du secteur dont nous faisons partie. Des confirmations et quelques bonnes surprises esquissent le futur des ERP ! Retour sur les principaux enseignements.

Avant de commencer, rappelons la méthodologie mise en place par le CXP. Les auteurs du baromètre transmettent un questionnaire électronique comprenant plusieurs dizaines de questions. Cette année, le CXP enregistre son record avec plus de 1449 répondants, dont une majorité de DSI venant de différents horizons : le BTP, les télécoms, les sociétés de services, l’industrie… Quels sont les principaux enseignements de cette étude ? Où en est l’ERP dans le cœur des DSI ?

La parc logiciel est toujours aussi âgé malgré quelques évolutions

18% des ERP utilisés aujourd’hui datent encore d’avant l’an 2000, et plus d’un tiers d’avant 2009. Et si une lueur d’espoir venait de l’hébergement ? En effet, la part des solutions hébergées dans le cloud progresse lentement mais surement : de 12% à 2015 à 17% en 2017. Quand on connait les avantages du cloud en termes d’agilité, de performance et de coût, c’est une bonne nouvelle !

Les achats, la comptabilité et la gestion commerciale en tête des modules installés

Comme vous pouvez le voir sur le schéma ci-dessous : les achats (74 %), la comptabilité (71 %) et la gestion commerciale (70 %) sont les principaux modules installés. Ils se situent loin devant la BI, le CRM ou la GPAO, ce qui peut paraître surprenant dans la géographie IT des entreprises.

Des utilisateurs satisfaits, des budgets mieux maîtrisés, la belle vie ?

L’étude est formelle, les utilisateurs sont majoritairement satisfaits de leur solution. Explorons néanmoins plus en détail les principales raisons de leur satisfaction :

  • La fiabilité reste le critère principal de satisfaction ;
  • La richesse fonctionnelle arrive en seconde position, quasiment à égalité avec l’adaptation aux besoins.

En revanche, les répondants ne sont pas réellement satisfaits de l’utilisation en mobilité des ERP, tout comme de l’ergonomie et de leur facilité de prise en main. Les pistes d’amélioration sont désormais identifiées !

Par ailleurs, il est important de signaler que les dépassements de budget sont modérés (moins de 20 % du budget initial dans 14% des cas en 2017). A titre de comparaison, en 2015, cet indicateur représentait 23%.

Le ROI de l’ERP, une lente confirmation

Les répondants notent que c’est dans l’optimisation des processus de l’entreprise, les relations avec les tiers fournisseurs, les clients, la gestion financière et les stocks que l’ERP démontre un retour sur investissement. Les bénéfices sont là, il faut s’en réjouir.

A l’inverse, le baromètre révèle que les solutions d’entreprise ne permettent pas d’assurer la motivation des collaborateurs.

Quid de la relation entre entreprise et éditeur / intégrateur ?
Elle s’améliore continuellement, la maîtrise technologique étant le pôle de satisfaction le plus élevé. Néanmoins, il faut noter que les entreprises attendent des éditeurs / intégrateurs, une plus grande rigueur dans le pilotage des risques et dans la conduite du changement. Affaire à suivre…

Pour aller plus loin :

  • http://www.informatiquenews.fr/entreprises-face-a-erp-53257
  • http://www.cxp.fr/public-infos-cxp

Nous contacter

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

PASSWORD RESET

LOG IN